Quels sont les différents types de bières ?

La bière est l’une des boissons les plus consommées au monde après l’eau et le thé. Depuis quelques années, il existe une multitude de bières qui peuvent être classées suivant plusieurs critères. Vous souhaitez connaitre les grandes catégories de bières afin de mieux vous situer sur vos préférences ? Faisons alors un tour d’horizon sur les différents types de bières à travers cet article.


Santé verres bière
Cheers !


Type de bière en fonction de la couleur

Généralement, la couleur a été le principal critère de classification pour un consommateur occasionnel. Pour rappel, la couleur d’une bière dépend du malt, plus ou moins grillé en fonction de la recette utilisée. Une diversité de couleurs de bières est obtenue après le touraillage du malt.


En effet, le touraillage est la dernière étape de la malterie : le malt vert est séché après la germination de l’orge. Selon la durée et la température du touraillage, on distingue cinq grandes familles de bières en fonction de la couleur :


  • Les bières blondes : présentent une couleur tirant sur le blond très clair avec un goût léger et une petite touche d’amertume. C’est la bière de soif par excellence ;

  • Les blondes spéciales : semblables aux blondes, mais avec un taux d’alcool supérieur à 5,5°. Son goût est riche et plus intense ;

  • Les bières blanches : se reconnaissent par leur aspect laiteux non filtré ;

  • Les bières ambrées : présentent une couleur or pouvant aller de l’ambre au cuivre ;

  • Les bières brunes ou noires : conçues à partir du malt très torréfié, elles ont une couleur brun acajou à noir profond avec quelques notes de café, de pain d’épice, de chicorée, et de cacao.


mousse bière blonde brune
Ça mousse

Type de bière en fonction de la fermentation

Quand on s’intéresse au critère de la fermentation on distingue les bières à :


Fermentation basse

Elle est basée sur l’utilisation de levures à basse température qui se déposent au fond de la cuve et qui se récupèrent par raclage. Les bières issues de cette fermentation sont souvent de type Lager ou Pils, les bières légères ou encore les bières fleuries.


Fermentation haute

Elle fait appel aux levures actives à températures élevées qui remontent à la surface en fin de fermentation. Ce procédé aboutit à des bières de type ale, ambrées à blondes ou des stouts, riches et fortes en alcool. L’une des bières les plus produites de ce type de fermentation est l’Indian Pale Ale (IPA).


brassage de la bière
Brassage en cours...

Fermentation spontanée

Dans ce procédé, les levures sont transportées par l’air et certaines souches se développent davantage surtout à la saison des fruits. Ainsi, il est possible de produire des bières de types lambic, gueuze ou faro en utilisant un moût de bière laissé à l’air libre et ensemencé de façon naturelle par des micro-organismes.


Style de bière : simple, double ou triple?

Originellement, on désignait par bière simple, double ou triple, les différentes bières brassées dans un monastère. La bière simple correspondait à une bière légère destinée aux moines. Elle était également appelée « petite bière » ou « bière de table ». La bière double contenait plus de malt avec un goût plus prononcé et était réservée aux abbés.


bière presssion
On adore !

Quant à la bière triple, elle était encore plus forte et contenait davantage de malt. Cette dernière était destinée aux convives. En bref, les notions de bière simple, double, triple, voire quadruple, représentent les grands styles de bières allant des plus légères au plus intenses.


Vous avez besoin de trouver une solution efficace et fiable pour protéger votre table pendant vos apéritifs ? Nos superbes sous-verres « Skuuuu » deviendront sans doute indispensables pour vos soirées bières !



36 vues0 commentaire